Grâce à l’article précédent permettant de mieux comprendre ce qu’est le On-Page SEO, vous avez normalement compris qu’il est important d’avoir une structure bien pensée et réfléchie pour la rédaction de ses articles.
Car comme je l’ai dis, vous avez beau avoir le meilleur contenu du monde, si celui-ci est structuré n’importe comment, il ne vous permettra pas d’atteindre les meilleures places dans les résultats de recherche de Google.

C’est pourquoi dans cet article, nous allons découvrir ensemble comment bien structurer son texte pour une rédaction optimisée pour le référencement naturel SEO.

Comme d’habitude, j’ai fais une version vidéo pour ceux qui préfère. Et s vous préférez la lecture, vous avez juste à scroller un peu plus bas !

Il est nécessaire d’avoir une structure réfléchie pour optimiser son SEO

Vous avez écrit de magnifiques articles, complets et tout le blabla. Bravo, c’est déjà un très bon point ! Les crawlers de Google vont être ravis de manger tout ça…

Enfin presque, parce que là, tout ce contenu, vous l’avez servi direct sur la table. Même pas une belle assiette et de beaux couverts pour en profiter. Dommage, Google risque de tirer la gueule si vous le servez aussi mal !

J’espère que cette métaphore sera parlante pour vous, parce que c’est exactement comme ça que ça se passe !

Le contenu rédigé c’est ce que va manger Google. Mais pour qu’il en profite bien, il faut que ce soit bien mis en valeur, dans une belle structure optimisée référencement naturel.
Structurez votre contenu, utilisez les bonnes balises titres aux bons endroits, structurez vos énumérations avec des listes, bien remplir les alts des images etc. c’est tout ce qui va plaire à Google et lui permettre de bien “ingérer” votre contenu.

Ma stratégie de rédaction SEO : Un plan comme à l’école

On a tendance à oublier les bases.

Et pourtant si on retourne à l’époque horrible du lycée (Oui, je n’étais pas fait pour le système scolaire classique…), nos chers profs de français nous on apprit à faire des plans d’argumentations pour nos “commentaires composés” et autres “dissertations”.

A l’époque j’étais comme ça pendant les cours… Mais heureusement que j’ai gardé les bases dans un coin de ma tête.

La structure était simple et efficace. Et pour le référencement SEO, c’est exactement ce qu’on cherche.

La structure était en général :

GRAND TITRE PRINCIPAL (Sur WordPress ce serait mon titre principal d’article, en HTML c’est le h1)

Introduction expliquant de quoi allait parler notre dissertation. (Sur WordPress on utilise paragraphe. En HTML c’est la balise <p>)

  I. Mon premier titre important (Sur WordPress ce serait un Titre 2, c’est à dire un titre h2 en HTML)

Paragraphe bien détaillé sur ce qui va suivre. (Sur WordPress on utilise paragraphe. En HTML c’est la balise <p>)

      a. Mon premier sous titre (Sur WordPress ce serait un Titre 3, c’est à dire un h3 en HTML)

Paragraphe détaillé lié à ce sous-titre. (Sur WordPress on utilise paragraphe. En HTML c’est la balise <p>)

    b. Mon deuxième sous titres (Sur WordPress ce serait un Titre 3, c’est à dire un h3 en HTML)

Paragraphe détaillé lié à ce sous-titre. (Sur WordPress on utilise paragraphe. En HTML c’est la balise <p>)

  • Je peux faire une liste à point si nécessaire, pour encore mieux structurer.
  • Bien évidemment ce n’est pas obligatoire.
  • Mais sachez que Google aime bien ce genre de structure. N’hésitez pas à en ajouter quand c’est légitime.
  1. Les listes numérotées aussi sont appréciées.
  2. Tout comme les mots en gras.

  II. Mon deuxième titre important (Sur WordPress ce serait un Titre 2,c’est à dire un titre h2 en HTML)

Et ainsi de suite. Normalement vous avez compris la logique.
Bien évidemment, on fait ça pour les très longs articles.
Si vous n’avez pas besoin de faire des sous-titres H3, alors n’en faites tout simplement pas.

Le référencement naturel n’est pas une règle absolue. C’est juste beaucoup de “logique” et de savoir-faire qui viendra avec le temps, ne vous inquiétez pas !

C’est un peu compliqué d’expliquer tout ça à l’écrit. Mais je vous montre tout ça en direct dans la vidéo Youtube lié à cet article. N’hésitez pas à aller jeter un œil. Elle se trouve en haut de cet article !

Plaire aux visiteurs… Mais aussi à Google !

Avoir une belle structure optimisée a un double avantage. Cela permet de plaire aux visiteurs de votre site, mais également à notre cher ami Google.

Vous même vous le savez. Si vous tombez sur un énorme bloc de texte, mal aéré, avec aucune image, aucune mise en forme, nada, que dalle, il y a de fortes chances que vous ayez envie d’aller voir ailleurs !

Alors que si le texte est bien structuré, bien lisible, avec des images ou des vidéos, alors vous allez rester et lire le contenu de la page !

Pour Google, c’est presque pareil. Mieux c’est structuré, mieux il comprend de quoi vous voulez parler, quels sont les mots clés importants (ceux dans les titres et sous-titres), et par conséquent, il comprend mieux où vous classer dans les résultats de recherche !

De plus, j’ai remarqué un truc… Enfin, c’est peut être valable que pour moi, mais autant que j’en parle quand même. 😅

En général, quand j’écris un peu à l’arrache, j’ai du mal à rédiger du contenu de bonne qualité, et surtout à avoir un volume de rédaction correct. Car oui, un point qu’il ne faut pas oublier, c’est que Google a tendance à apprécier et à faire monter les articles contenants pas mal de mots (en général + de 500 mots de mon point de vue, mais si j’en ai l’occasion, j’écris des articles de + de 1200 mots).

Or, lorsque je réfléchi à un plan d’écriture dès le début, j’arrive à écrire bien mieux, plus rapidement, et en plus gros volume. Ce qui est donc fortement apprécié par Google, qui en général me remercie en faisant monter mes articles dans les résultats de recherche sur les requêtes que je vise.

Autant dire que c’est tout bénéf !

On arrive à la fin de cet article dédié à la structuration de la rédaction, et je suis sur que vous allez adorer le prochain article, qui, lui, sera dédié aux différents éléments On-page SEO et surtout, comment les optimiser aux petits oignons pour ranker.
On y verra notamment les éléments On-page que je favorise toujours pour optimiser mon référencement naturel SEO de façon optimale. En attendant, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter et à aller faire un tour sur la chaine youtube LE SEO EST MORT !

Rejoignez moi sur Youtube

Franck - Grey Hat SEO

Franck - Grey Hat SEO

Salut à tous.
Je suis Franck, expert en référencement naturel.
Sur ce blog je partage avec vous mes connaissances en SEO.

​⚠️ Les 3 premières positions sur Google obtiennent 60% des clics.

​Avez-vous envie d​e savoir comment atteindre le top 3 des meilleurs positions sur Google afin d'augmenter votre trafic et votre chiffre d'affaire ?

chevron-down