En se promenant sur les forums ou les groupes facebook orienté référencement SEO, vous allez parfois croiser cet acronyme dans des phrases : PBN. Et là vous vous dites, mais c’est quoi un PBN ?
Et bien voici là réponse.

Définition d’un PBN en SEO

PBN signifie Private Blog Network, ou en Français pour ceux qui ont du mal avec la langue de Shakespeare : Réseau de Blog Privé. Ouais, je suis d’accord RBP ça fait direct moins classe.

Bon, l’avantage c’est que c’est assez explicite, si vous êtes malin, vous aurez vite compris à quoi ça sert. On sait que parmi les éléments nécessaires pour faire ranker un site sur Google, il y a le fait d’obtenir des liens pour “pousser” votre site mère alias votre money site (MS) alias le site qui vous fait gagner des tunes.

Mais est-ce que Google autorise les PBN ?

>> Ca vous démange de connaitre la réponse hein, et bien je profite de votre concentration optimale pour vous inviter à vous abonner à ma chaine youtube LE SEO EST MORT. Mon projet, du SEO sans MYTHO pour ceux qui veulent vraiment ranker sur Google !

Il est évident que non. Google voit d’un mauvais œil les réseaux de site, puisque pour lui c’est un moyen de manipuler son algorithme en obtenant des liens, et par conséquent de faire ranker un site plus efficacement. Google aime pas que vous arriviez à faire monter votre site dans les résultats de recherches, il préférerait clairement que vous utilisiez le budget que vous avez pour le SEO, dans le SEA. Il ne faut pas oublier que Adwords rapporte un max de fric à Google.

Mais comme d’habitude, il faut réfléchir et faire les choses intelligemment. Si vous faites un PBN n’importe comment et à la va vite, il y a de forte chance que vous vous fassiez chopper.
Mais si vous faites un réseau de site bien foutu, bien pensé, comme font plein d’expert SEO (la majorité des bons SEO ont des PBN, il faut le savoir hein !) alors ça ne peut être que bénéfique pour vous.

Un PBN est un excellent moyen d’obtenir des liens pour ses moneys sites, sans avoir attendre les utopiques “liens seo qui viennent naturellement“.

Est-ce que ça marche vraiment les réseaux de site pour améliorer son SEO ?

Non non, ça ne marche pas, les meilleurs SEO du monde utilisent des PBN, mais c’est juste pour jeter de l’argent par la fenêtre.

ÉVIDEMMENT que ça fonctionne, c’est un excellent moyen de pousser ses sites principaux grâce à de puissants backlinks, tout en ayant un contrôle total des liens. C’est une des façons les plus puissantes d’obtenir des liens quand on a un bon réseau PBN.

Comme vous le savez déjà très bien, avoir des liens qui pointent vers le site qu’on veut faire grimper est nécessaire. Et comme vous le savez sans doutes aussi, il est rare d’obtenir des liens naturellement. En général si vous souhaitez obtenir des backlinks, il n’y a pas 36 000 solutions, soit :

  • Vous faites des liens “simples” via les forums, page de profil, commentaires de blogs etc.
  • Soit vous faites des échanges de liens avec d’autres blogs.
  • Soit vous achetez des liens via des plateformes ou en direct, et ça coute en général assez cher.

L’avantage d’avoir votre propre PBN, c’est que vous allez pouvoir obtenir des liens sans avoir à faire des échanges. C’est à dire que vous n’aurez pas de lien retour à faire. Et ça, c’est quand même un sacré avantage. Aux yeux de Google, c’est un peu comme si tout le monde parle de vous, mais que vous, vous ne parlez de personne. Un peu comme si vous êtes une star du Showbiz. Plein de “petits gens” vous connaissent, mais vous, vous n’en connaissez pas un seul.

En image ça donne :

pbn seo en image

Je vois venir les petits malins. Oui je sais, c’est une version très simplifié d’un PBN, mais c’est pour donner un exemple plus visuel aux noobs !

Un autre avantage c’est de pouvoir continuer à envoyer réellement du jus sur la durée. Explication :

Lorsque vous achetez un lien, par exemple, vous allez avoir un “pique” de puissance envoyé par le site qui vous fait le lien. En effet, l’article qui parle de vous va sans doutes être sur la page d’accueil (homepage), et cela va vous envoyer pas mal de jus. Au final des jours / semaines / mois, cet va s’enfoncer petit à petit dans les abysses des sites. Vous passerez à la page deux des articles récents, puis à la trois, puis à la dix. Au fil du temps, le lien qui vous a été fait vous enverra de moins en moins de jus.

Grâce au PBN, vous n’aurez plus ce problème.
Vous pourrez soit faire en sorte que l’article contenant le lien reçoive régulièrement des liens depuis d’autres articles présents en homepage du blog de votre PBN, ce qui permettra une transmission de jus de la page d’accueil à l’article.
Soit, tout simplement, en faisant de temps à un autre un nouvel article avec un lien vers votre Money Site afin de continuer à envoyer de la puissance.
Si vous faites cela, pensez bien évidemment à changer les pages que vous linkez, afin de ne pas avoir un profil de lien trop “spammy”, qui est par conséquent facilement détectable par Google. S’il vous détecte il n’hésitera pas à vous mettre une bonne baffe qui va vous refaire descendre des marches du podium des résultats de recherches (SERP).

A quoi ça ressemble concrètement un blog/site qu’on trouve dans les réseaux de site PBN ?

Il y a plusieurs façon de le faire. Pour ma part j’ai toujours fait en sorte de varier le type de site afin de passer entre les mailles de filets. Jusqu’au maintenant, rien à déclarer. J’ai géré un réseau de 300 blogs/sites, et je n’ai jamais été détecté.

Pour faire en sorte d’être tranquille, il faut savoir bien se cacher. Je dis ça, mais en réalité j’ai souvent fait les choses comme un bourrin, et je n’ai jamais eu de soucis. Soit j’ai eu de la chance, soit Google est moins intelligent que ce que l’on pourrait croire. Ne me considérant pas vraiment comme quelqu’un de très chanceux, je pense que la deuxième explication est la plus plausible.

Google a toujours été mis sur un piédestal. Nombreux sont les SEO qui répètent des “on dit que”, des choses qu’ils ont lu et qui a été dit par Google, des choses qui font peur. Beaucoup on vu des réseaux de site célèbre tomber.
De mon point de vue je pense que Google à tout intérêt à régner par la peur. Les seuls réseaux de sites que j’ai vu tomber de mes propres yeux, se sont d’énormes PBN qui vendaient des liens à la pelle sans même s’en cacher. Avec des sites qui se ressemblaient tous. Quand on fait les choses aussi salement, faut pas s’étonner que Google nous éclate la tronche et nous pointe du doigt comme exemple pour faire peur aux autres SEO.

Les leçons à retenir, c’est que pour avoir un bon PBN il faut :

  • Savoir cacher son identité à Google, ou du moins essayer de semer le doute le plus possible (Who is, IP, type de serveurs etc).
  • Ne pas avoir de récurrence dans la construction de votre site, qui pourrait faire comprendre à Google qui vous êtes.
  • Faire en sorte de donner une vraie identité à vos sites. Créez des personas. Créez de “vraie-fausse” association ou club de fan de tel ou tel truc. Faites des sites vitrines de “vrais-fausses” entreprises. Les possibilités sont énormes. Les plus motivés feront même des sites comme des forums etc.
  • Faire en sorte de ne pas devenir “l’exemple” que Google va shooter pour faire peur aux autres SEO.

Pour vous donner des exemples, j’ai parmi mon réseau de site, des blogs comme “Le Blog sur la vie de Vanessa”, mais également des blogs comme “Le site d’actualité en direct de la France” ou encore “Le blog d’un club de passionné de High Tech”. Bref, vous avez l’embarra du choix.

Pour conclure cet article qui commence à être très long, les réseaux de site fonctionnent toujours. Les plus malins pourront les faire vivre pendant des années sans aucun soucis. Comme pour toute stratégie SEO, il est important de la réfléchir en amont et de savoir quoi faire avant de se lancer tête baisser. Je dis ça, mais personnellement j’ai construit un PBN en tant que novice total, en apprenant sur le tas, et ça ne m’a pas empêché de m’en sortir très bien. Maintenant je me considère expert et je pourrais faire ça les yeux fermés, mais à l’époque j’étais content de l’avoir fait en mettant vraiment les mains dans le cambouis.
De toute façon c’est ça le SEO, savoir tester, tester et encore tester. Faire des erreurs mais en ressortir plus fort. Et finir par trouver sa propre recette secrète pour son SEO.