Le nouvel eldorado des SEO, la vente de lien. D’un coté ils ont raisons les gars, tant qu’il y a des gens pour acheter, autant le faire.
Business is business, on veut tous plus d’argents dans les poches.

Le problème quand il y a de l’argent “facile” comme actuellement avec la vente de lien, c’est qu’on se retrouve avec tout un tas d’offres possible, et parfois des trucs qui servent bien à pigeonner les gens. Mais encore une fois, si les gens se laissent pigeonner, tant pis pour eux, c’est la sélection naturelle.

Si vous êtes en train de lire cette article, c’est que vous avez décidé de ne pas faire partie de cette catégorie de personne. *Clap clap*

Pourquoi acheter un lien ? Qu’est-ce que ça apporte pour le référencement de mon site ?

Les liens font partie de la stratégie off-page des sites. Avoir des liens qui pointent vers son site, c’est le moyen de dire à Google “Regarde, d’autres sites parlent du miens, c’est surement que je suis super intéressant et qu’il faut me faire monter dans les résultats de recherche !“.

Du coup tout les moyens sont bons pour en avoir, de ceux qui attendent que ça tombe tout seul par magie, en passant par ceux qui font de la relation bloggeur pour obtenir des liens, ou encore en spammant de backlinks avec des outils d’automatisations (méthode à éviter pour les non-initiés, le black hat seo marche toujours, mais à faire avec une stratégie bien pensée, c’est réservé aux experts), enfin, parmi toutes les méthodes pour faire du backlinks, on retrouve l’achat de lien.

L’achat est un moyen facile d’acquérir un lien. On donne des tunes, en échange on a un article dédié pour notre site, et hop c’est réglé. En cumulant les bons liens et en ne faisant pas trop de grosse connerie à coté, Google finira par faire monter le site visé dans les résultats de recherche.

De mon expérience, il y a très peu de sites qui montent sans liens, même avec le meilleur contenu du monde, comme je l’expliquais dans cet article.

Les pièges à éviter pour acheter un lien SEO

Bon, il y a quelques petits pièges à éviter pour acheter un lien, mais ça reste assez simple vous inquiétez pas !

Ne faites pas la chasse au TF/CF

Si vous allez sur les groupes facebook de vente de lien, vous verrez souvent les gens vanter le TF/CF. Pour ceux qui ne connaissent pas, en gros le Trust Flow (TF) et Citation Flow (CF) sont des stats qui sont fournis sur l’outil seo Majestic. Je vous laisse regarder l’onglet sur les Flow Metrics. Pour caricaturer ces données, on va dire que plus les données sont hautes, et plus le site est de qualité.

Même si le TF et le CF sont des données à prendre en compte, il faut toujours garder une chose en tête : C’est très facile à “falsifier”. J’ai déjà fait monter des sites en TF50 alors que le site était pas vraiment un site de grande qualité.

Le problème c’est que beaucoup de vendeurs de liens ont compris ça, et trafique complétement le TF/CF des sites sur lesquels ils vendent des liens. Du coup beaucoup pensent qu’ils vont acheter un lien sur un site de haute qualité, alors qu’en réalité les données sont trafiqués et le site n’a pas du tout d’intérêt.

Si vous êtes un chasseur de TF/CF, votre site risque de finir comme ça.

 

Regardez si le site fait “vrai”

Beaucoup de vendeurs de liens se sont mis à vendre des liens sur des sites de basses qualités. Des sites style PBN mal fait qui ressemble à des vieux blogs moches plein d’articles sans aucun rapport les uns entre les autres.
Par exemple un article qui parlera de trancheuse à jambon, et l’article juste d’après qui parlera de vacances à Ibiza ou des meilleurs maquillages utilisées par les stars.
Privilégiez plutôt des sites dédiés à une thématique, ou un site généraliste qui ressemble à un site de news réel, un magazine en ligne, un journal en ligne etc, ou encore un blog qui ressemble à un vrai blog de bloggeur ou bloggeuse.

Vérifier que le site n’ai pas uniquement des articles avec des liens sortants

Un site avec uniquement des articles qui ont pour objectif de renvoyer vers d’autres sites, c’est un gros “NON”.
Même si Google n’a pas l’air de trop s’en préoccuper à l’heure où j’écris cet article, on peut supposer que dans le futur, et s’il commence à faire une chasse aux sorcières pour faire sauter tout les vendeurs de liens, il y a de forte chance que cela rentre dans ces critères. Privilégiez des sites qui ont un mix d’articles classiques, qui ne renvoient vers rien OU au pire vers des sites d’autorités (Wikipedia, site de news réputés etc), et des articles qui renvoient vers d’autres sites moins connus.

La vente de lien, une nouvelle arnaque visant les webmasters ?

Oui et non, la réalité c’est que le business de la vente de lien à explosé ces dernières années, et ça a apporté son lot de gens malhonnête au détriment des vrais vendeurs de lien de qualité.

C’est pour ça que j’écris cet article, pour que vous soyez capable de repérer ce qu’est un lien sur un site de merde, et un vrai bon lien a acheter.

Le problème c’est que tout le monde à compris qu’il y avait pleins d’acheteurs qui sont prêt à dépenser des tunes dans des liens sans vraiment comprendre pourquoi, juste en partant du principe qu’ils vont monter dans les résultats de recherche grâce à ça (ce qui est vrai hein, je sais très bien que le fait d’avoir des BL est extrêmement important, mais seulement dans le cas où ceux-ci sont de qualités), et du coup les prix ont grimpé en flèche, et la qualité est de moins en moins au rendez-vous.

Si vous ne voulez plus être un pigeon du lien, pensez à vraiment garder en tête que la qualité du site sur lequel vous allez avoir votre lien est vraiment important. Il vaut mieux peu de lien de bonnes qualités, que beaucoup de liens de qualité merdique.